Flight Time Limitations (FTL) ; un projet inacceptable que la commission européenne doit réviser
Lundi, 01 Juillet 2013 21:23

tempstravail« la proposition de l’EASA est bien parce que 24 heures de travail en continu donne droit à 24h de repos derrière », sous entendu : « les PN n’ont pas besoin d’une limitation quotidienne de temps de travail » ! C’est le propos entendu le 18 juin 2013 lors de l’audience des représentants des salariés (ETF et ECA) au Parlement Européen. Ces propos issus d’une représentante des services de direction de l’aviation civile sont les même que ceux de la DGAC lorsque nous avions demandé de limiter quotidiennement le temps de service. Quand la commission européenne dit que toutes les règles fixées dans le projet FTL permettent un temps d’éveil maximum de 18h, elle ment !6h de réserve au domicile (ou à l’hôtel) + 14h de service de vol + le temps de débarquement des passagers + les retards avion (jusqu’à 2 heures) + les éventuelles mises en place, c’est au moins 22h sans dormir ! De toute évidence, la commission européenne et l’EASA privilégient la flexibilité à la sécurité et la santé des personnels.

 

Lire le tract
 
intralignes
gpnet

mod_facebook

Contactez nous

Roissy
tel

contact@ugictcgtpncaf.fr

inscrivez vous à notre newsletter
nos_videos
formation
voir la météo internationale sur TV5 Monde
 52 visiteurs en ligne